Russe Chinois simplifié) English Filipino Italien Japonais Coréen Malay Thai vietnamien
information La procédure pour les plaintes

La loi fédérale N 311-FZ «Sur le règlement des douanes dans la Fédération de Russie», qui est entré en vigueur 27.11.2010, établit l'ordre de présentation, l'examen et la résolution des plaintes adressées aux autorités douanières.

Douanes clarifie les citoyens et les participants de l'activité économique à l'étranger, comment déposer une plainte auprès du bureau de douane.

Toute personne a le droit d'interjeter appel de la décision, action (l'inaction) d'une autorité douanière ou à son agent, si une telle décision, action (l'inaction), selon la personne, violation de ses droits, libertés et intérêts légitimes, il a créé des obstacles à leur mise en œuvre ou illégalement acquises dans le une responsabilité.
Les décisions, les actions (ou l'inaction) des organes de douane et leurs fonctionnaires peuvent être contestés auprès des autorités douanières et (ou) à la cour, le tribunal arbitral.

Appel d'une décision, d'action (l'inaction) d'une autorité douanière ou à son agent a servi dans le corps de douane plus élevé dans les trois mois:
1) la date à laquelle la personne savait ou aurait dû avoir connaissance d'une violation de ses droits, libertés et intérêts légitimes, en créant des obstacles à leur réalisation, ou l'imposition illégale d'un droit sur lui;
2) à partir de la date de l'expiration de l'autorité douanière ou sa décision officielle ou de l'action, l'acte adopté la législation douanière de l'union douanière, un acte de la législation de la Fédération de Russie sur les douanes ou d'autres actes juridiques de la Fédération de Russie dans le domaine des douanes.


Les représentants des citoyens, y compris les entrepreneurs individuels et les organisations dans un recours contre les décisions, les actions (ou l'inaction) de l'autorité douanière ou à son agent peut faire des avocats et autres prestataires de services juridiques visage.

Les pouvoirs des chefs d'organismes agissant au nom des organisations soutenues par des documents attestant de leur position officielle, l'incorporation et d'autres documents.
Les pouvoirs des représentants légaux de la certification des pièces justificatives de leur statut et de pouvoir.
Les procurations certifiés conformément à la loi fédérale.
La procuration au nom de l'organisation doit être signé par son directeur ou toute autre personne autorisée et marquées du sceau de l'organisation.
La procuration au nom des citoyens peut être notarié ou établi par le droit fédéral.
La procuration pour le compte d'un entrepreneur individuel doit être signé et scellé de son sceau les, ou peut être notarié ou établi par le droit fédéral.
Les représentants peuvent faire au nom de la personne qu'il représente toutes les actions prévues par la Loi, y compris le dépôt et signe la réclamation d'une décision, d'action (l'inaction) d'une autorité douanière ou à son agent, sauf disposition contraire de la procuration ou autre document.

Lors de la soumission d'une plainte aux autorités douanières de la procuration doit contenir le droit de faire appel contre les décisions, les actions (ou l'inaction) des douanes.
La plainte doit contenir:
1) le nom de l'autorité douanière ou de position, nom, prénom et patronyme de son représentant officiel (s'il est connu), décision, action (l'inaction) sont en appel;
2) nom, prénom, deuxième prénom (le cas échéant) ou le nom de la personne qui dépose la plainte, son lieu de résidence ou du lieu de résidence;
3) étant décisions en appel, les actions (ou l'inaction).
La plainte doit être examinée dans un mois à compter de la date de sa réception par l'autorité douanière compétente pour examiner cette plainte. Parcours de la plainte peut être prolongé, mais pas plus d'un mois.

En appel, la décision d'accorder la demande du requérant, ou de rejeter la plainte. Une copie de la décision au demandeur dans le délai fixé pour la plainte.

La loi prévoit une procédure simplifiée pour l'appel, ce qui implique un traitement d'une plainte par voie orale à l'autorité supérieure, respectivement douane ou poste de douane, et en cas de recours contre la décision, les actions (ou l'inaction) de la tête du bureau de douane - à la tête de la douane dont la juridiction sur le poste de douane.

La procédure simplifiée peut être fait appel des décisions, des actions (ou l'inaction) d'une autorité douanière ou à son agent associé au mouvement des marchandises à travers la frontière douanière, dont la valeur ne dépasse pas 1,5 millions d'euros et (ou) d'un véhicule.