Russe Chinois simplifié) English Filipino Italien Japonais Coréen Malay Thai vietnamien
information règles et organisation internationales Incoterms 2000 [iNKOTERMS 2000] Le terme C Coût, assurance et fret - CIF

CIF (Coût, assurance et fret (... port de destination convenu).)
Coût, Assurance et Fret (... port de destination convenu)

«Coût, assurance et fret» signifie que le vendeur livre quand la marchandise passe le bastingage du navire au port d'embarquement. Le vendeur doit payer les coûts et le fret nécessaires pour acheminer la marchandise au port de destination convenu MAIS le risque de perte ou de dommages aux biens, ainsi que tous les frais supplémentaires dus à des événements survenant après la date de la livraison, sont transférés du vendeur à l'acheteur.
Toutefois, en vertu de CIF le vendeur doit également fournir une assurance maritime contre le risque de l'acheteur, de perte ou de dommages aux marchandises en transit.
Par conséquent, les contrats d'assurance vendus pour cette catégorie et paie la prime d'assurance. L'acheteur doit noter que dans le cadre du CIF termes, le vendeur est tenu de souscrire l'assurance que pour une couverture minimale.
Si l'acheteur souhaite avoir la protection d'une plus grande couverture, il aurait besoin soit d'accord avec le vendeur ou pour faire sa propre assurance supplémentaire.
Le terme CIF fait obligation au vendeur de dédouaner la marchandise à l'exportation.
Ce terme peut être utilisé que pour le transport maritime et fluvial. Si les parties n'ont pas l'intention de livrer la marchandise passe le bastingage du navire, il devrait appliquer le terme CIP.

LE VENDEUR

OBLIGATIONS DE L'ACHETEUR

A.1. LIVRAISON DES MARCHANDISES SELON LE TRAITÉ

B.1. Le paiement du prix

Le vendeur doit, conformément au contrat de vente fournir les biens et la facture commerciale ou son message électronique équivalent, et toute autre preuve de conformité qui peut être exigée par le contrat de vente.

L'acheteur doit payer prévu dans le contrat d'achat et prix de vente des marchandises.

A.2. Licences, autorisations et formalités

B.2. Licences, autorisations et formalités

Le vendeur doit, à ses frais et de risquer toute licence d'exportation ou autre autorisation officielle et accomplir, le cas échéant, toutes les formalités douanières pour l'exportation des marchandises.

L'acheteur doit, à ses propres frais et le risque d'une licence d'importation ou autre autorisation officielle et effectuer, le cas échéant, toutes les formalités douanières pour l'importation des marchandises et pour leur transit par un quelconque pays.

A.3. Les contrats de transport et d'assurance

B.3. Les contrats de transport et d'assurance

A) Contrat de transport
Le vendeur doit contracter à ses frais pour le transport de la marchandise au port de destination par la route habituelle dans la mer (ou sur une voie navigable convienne) un navire du type normalement utilisé pour le transport de marchandises d'précisée dans le contrat vente.
B) Contrat d'assurance
Le vendeur doit fournir à ses propres frais - comme convenu dans le contrat de vente - l'assurance des marchandises à des conditions qui permettent à l'acheteur ou toute autre personne ayant un intérêt assurable, de faire appel directement à l'assureur et fournir à l'acheteur la police d'assurance ou d'autres preuves de la couverture d'assurance. L'assurance est contractée avec les souscripteurs ou une compagnie d'assurance d'une bonne réputation et, à défaut d'accord exprès contraire, l'assurance doit être effectué conformément à la couverture minimale de l'Institut pour développer des conditions commerciales / Institut Cargo Clauses / (Association of London Underwriters / Institute of London Underwriters /) ou un ensemble similaire de clauses. La durée de la couverture d'assurance doit être conforme B.4. et B.5. À la demande et aux frais de l'acheteur, le vendeur est tenu de rendre l'assurance des risques de guerre, les grèves, les émeutes et les troubles civils, si possible. L'assurance devrait couvrir, au minimum, prévu dans le prix du contrat de vente, plus 10% (c.-à-110%) et devrait être conclu dans la monnaie du contrat de vente.

A) Contrat de transport
Aucune obligation.
B) Contrat d'assurance
Aucune obligation.

A.4. LIVRAISON

B.4. prise de livraison

Le vendeur doit livrer les marchandises à bord du navire au port d'embarquement à la date ou dans le délai convenu.

L'acheteur doit prendre livraison des marchandises conformément à l'article A.4. et les recevoir à partir du transporteur au port de destination convenu.

A.5. Transfert des risques

B.5. Transfert des risques

Le vendeur doit, sous réserve des dispositions de l'article B.5. supporter tous les risques de perte ou de dommages aux marchandises jusqu'à ce que les marchandises passent le bastingage du navire au port d'embarquement.

L'acheteur doit supporter tous les risques de perte ou de détérioration des marchandises lorsque les marchandises passent au port d'embarquement bastingage du navire. L'acheteur est obligé de - s'il ne parvient pas à donner un avis conformément à l'article B.7. - supporter tous les risques de perte ou de dommages aux biens de l'expiration de la date convenue ou la date de fin de la période fixée pour l'expédition. toutefois, est approprié que les produits contractuels. Cela signifie que les marchandises doivent être correctement identifiés, c'est-à-dire, clairement mis de côté ou autrement identifié comme une marchandise, qui fait l'objet du présent contrat.

A.6. Division des coûts

B.6. Division des coûts

Le vendeur doit, sous réserve des dispositions B.6: -. Payer tous les frais relatifs aux marchandises jusqu'à ce qu'ils aient été livrés conformément à l'article A.4, et - le fret et tous les termes de l'article A.3a), y compris les coûts. de chargement des marchandises à bord du navire, et - à supporter les coûts liés à l'acquisition d'assurance conformément à l'article A.3b), et - les frais de déchargement des marchandises au port convenu de décharge qui, selon le contrat de transport pour le vendeur, ainsi que - payer le cas échéant, les coûts associés formalités douanières Nye nécessaires à l'exportation, ainsi que tous les droits, taxes et autres redevances exigibles à l'exportation, et pour leur transit par un pays tiers dans les cas où les coûts d'un contrat de transport sur le vendeur.

L'acheteur doit, sous réserve des dispositions de A.3a): - payer tous les frais relatifs aux marchandises à la livraison conformément à l'article A.4, et - tous les frais et charges relatifs aux marchandises pendant le transport jusqu'à. arrivée au port de destination, sauf si elles sont conformes au contrat de transport pour le vendeur et - payer les frais de déchargement des marchandises, y compris les coûts de payer des frais de acconage et de mise à quai, sauf si elles sont conformes au contrat de transport pour le vendeur, et - porter tous les coûts supplémentaires découlant de l'omission de donner un avis approprié conformément à l'article B.7. à partir de la date convenue ou l'expiration de la période de livraison convenue. toutefois, est approprié que les produits contractuels. Cela signifie que les marchandises doivent être correctement identifiés, c'est-à-dire, clairement mis de côté ou autrement identifié comme une marchandise, qui fait l'objet du présent contrat, et - le cas échéant, tous les droits, taxes et autres frais, ainsi que le coût des formalités douanières exigibles à l'importation des marchandises et, le cas échéant, pour leur transit par un pays si elles étaient pour le vendeur lorsque vous effectuez un contrat de transport.

A.7. Avis à l'acheteur

B.7. Avis au vendeur

Le vendeur doit donner à l'acheteur un préavis suffisant que les marchandises ont été livrées conformément à l'article A.4., Ainsi que l'acheteur de tout autre avis requis pour la décharge est habituellement les mesures nécessaires pour la réception des marchandises.

Si l'acheteur a le droit de déterminer le temps pendant lequel les marchandises ont été expédiées, et / ou le port de destination - il doit bien informer le vendeur.

A.8. Preuve de la livraison, document de transport ou d'un message électronique équivalent

B.8. Preuve de la livraison, document de transport ou d'un message électronique équivalent

Le vendeur doit fournir immédiatement l'acheteur au détriment du document de transport habituel pour le port de destination convenu. Ce document (par exemple un connaissement négociable, mer non négociable waybill, un document de navigation intérieure) doit couvrir les produits contractuels, être datés dans le délai convenu pour l'expédition, et permettre à l'acheteur d'obtenir les marchandises du transporteur au port de destination, et, sauf convention contraire, permettre à l'acheteur de vendre la marchandise à un tiers en transit par les étiquettes de transfert (connaissement négociable) ou par notification au transporteur a. Si elles sont émises en plusieurs exemplaires originaux document de transport, l'acheteur doit être un ensemble complet d'originaux. Si le vendeur et l'acheteur ont accepté de communiquer par voie électronique, le document mentionné ci-dessus peut être remplacé par un échange électronique de données équivalent (EDI).

L'acheteur doit accepter l'article A.8. le document de transport si elle répond aux conditions du contrat de vente.

A.9. Vérification - emballage - marquage

B.9. L'inspection des biens

Le vendeur doit payer les coûts de ces opérations de contrôle (telles que le contrôle de qualité, de mesure, pesage, comptage) nécessaires pour la livraison des marchandises conformément à l'article A.4. Le vendeur doit, à ses frais l'emballage (sauf dans le commerce notamment pour expédier les produits contractuels habituels déballés) qui est nécessaire pour le transport des marchandises. L'emballage doit être marqué de manière appropriée.

L'acheteur doit payer les frais de toute inspection avant expédition, sauf si pareille inspection est diligentée par les autorités du pays d'exportation.

A.10. AUTRES OBLIGATIONS

B.10. AUTRES OBLIGATIONS

Le vendeur doit prêter à l'acheteur, à la demande de la charge de ce dernier, les risques et toute l'assistance pour obtenir tous documents ou messages électroniques équivalents (autres que ceux mentionnés dans A.8.) Émis ou transmis dans le pays d'expédition et / ou le pays d'origine, dont l'acheteur a besoin pour l'importation des marchandises et, le cas échéant, pour son transit par un quelconque pays. Le vendeur doit fournir à l'acheteur, sur demande, les informations nécessaires pour obtenir une assurance.

L'acheteur doit payer tous les frais et charges encourus pour obtenir les documents ou messages électroniques équivalents, comme le prévoit l'article A.10., Et rembourser le vendeur encourus par ce dernier à la suite de l'assistance à l'acheteur. L'acheteur doit fournir au vendeur, sur demande, les informations nécessaires pour obtenir une assurance.