Russe Chinois simplifié) Anglais Philippin Italien Japonais Coréen Malai Thai Vietnamien

ACCORD

Union douanière sur les mesures sanitaires

 Les gouvernements des États membres de l'union douanière dans le cadre de la Communauté économique eurasienne (ci-après dénommée l'union douanière), ci-après dénommées les parties, afin d'assurer la protection du territoire douanier de l'union douanière contre l'importation et la propagation de maladies infectieuses et non infectieuses de masse (intoxication) parmi la population, les produits (marchandises) qui n'est pas conforme aux exigences sanitaires, épidémiologiques et hygiéniques, sur la base de l'Accord sur la conduite d'une politique coordonnée dans le domaine de la réglementation technique, des mesures sanitaires et phytosanitaires du 25 janvier 2008, réglementations sanitaires (2005 g.), Accords sur les obstacles techniques au commerce et Accords sur l'application des mesures sanitaires et phytosanitaires de l'Organisation mondiale du commerce, adoptés à la suite des résultats du Cycle d'Uruguay de négociations commerciales multilatérales le 15 avril 1994 à Marrakech, Accord de coopération dans le domaine de la protection sanitaire des territoires des États membres du Commonwealth Parmi les États indépendants du 31 mai 2001, l'Accord sur la procédure d'interaction dans l'évaluation hygiénique des produits potentiellement dangereux importés dans les États membres de la Communauté des États indépendants du 16 avril 2004, a convenu de ce qui suit:

Article 1

Les concepts de base suivants sont utilisés pour les fins du présent Accord:

 "Un document confirmant la sécurité des produits
(biens) "- un document (conclusion sanitaire et épidémiologique, certificat d'enregistrement public), certifiant la conformité des produits (biens) soumis à une surveillance sanitaire et épidémiologique (contrôle), aux exigences de sécurité pour la santé humaine et délivré par des organismes autorisés;

«Surveillance (contrôle) sanitaire et épidémiologique» - les activités des organismes autorisés visant à prévenir, détecter et réprimer les violations des prescriptions obligatoires établies par les actes juridiques réglementaires de l'union douanière et la législation des États des Parties dans le domaine du bien-être sanitaire et épidémiologique de la population;

<< Mesures sanitaires et anti-épidémiques >> - mesures organisationnelles, administratives, techniques, techniques, médicales et sanitaires et autres visant à évaluer le risque d'effets nocifs sur l'homme des facteurs environnementaux, son élimination ou sa réduction, la prévention de l'émergence et de la propagation de maladies infectieuses et non infectieuses de masse (empoisonnement ) et leur élimination;

«Marchandises contrôlées» - marchandises, substances chimiques, biologiques et radioactives, déchets et autres marchandises présentant un danger pour l'homme, produits alimentaires, matières et produits traversant la frontière douanière de l'union douanière et sur le territoire douanier de l'union douanière, sous la surveillance sanitaire et épidémiologique de l'État (contrôle) conformément à la législation des États des Parties;

«Organismes autorisés» - organes et institutions des États des Parties, autorisés dans le domaine du bien-être sanitaire et épidémiologique de la population.

Les termes ne sont pas spécifiquement définis dans le présent Accord ont les significations établies par d'autres accords internationaux conclus dans le cadre de l'union douanière.

Article 2

Le présent accord s'applique aux personnes, aux véhicules et aux marchandises contrôlées inclus dans la liste unifiée des marchandises soumises à une surveillance (contrôle) sanitaire et épidémiologique à la frontière douanière et sur le territoire douanier de l'Union douanière (ci-après dénommée la liste unifiée des marchandises).

La surveillance (contrôle) sanitaire et épidémiologique à la frontière douanière et sur le territoire douanier de l'union douanière est effectuée conformément au règlement sur la procédure de mise en œuvre de la surveillance (contrôle) sanitaire et épidémiologique de l'État (contrôle) des personnes et des véhicules traversant la frontière douanière de l'union douanière, les marchandises contrôlées traversant la frontière douanière l'union douanière et sur le territoire douanier de l'union douanière (ci-après - le règlement relatif à la procédure de contrôle sanitaire et épidémiologique).

Sur le territoire douanier de l'union douanière, les exigences sanitaires, épidémiologiques et hygiéniques unifiées pour les marchandises soumises à une surveillance (contrôle) sanitaire et épidémiologique sont appliquées (ci-après - les exigences sanitaires uniformes).

Afin de mettre en œuvre le présent Accord, les Parties:

  • reconnaître les résultats des autorités compétentes pour déterminer la conformité des marchandises contrôlées exigences sanitaires uniformes;
  • prendre des mesures coordonnées visant à empêcher l'importation, la distribution et l'élimination du territoire douanier de l'Union douanière des maladies infectieuses et de masse non transmissibles (empoisonnement), dangereux pour les conséquences humaines de la santé des situations d'urgence, ainsi que les actes de terrorisme utilisant des agents biologiques, chimiques et substances radioactives;
  • exercer les mesures sanitaires et anti-épidémiques pour empêcher l'importation sur le territoire douanier de l'Union douanière et le trafic de dangereux pour la vie humaine, la santé et l'habitat des marchandises contrôlées.

Article 3

Parties mettent en œuvre une surveillance sanitaire et épidémiologique (contrôle) à l'égard des personnes, des véhicules, des marchandises sous contrôle tout en les déplaçant à travers la frontière douanière de l'union douanière dans les points de contrôle des Parties, situé à la frontière douanière de l'union douanière.

Les parties établissent aux points de contrôle destinés à la circulation des marchandises contrôlées à travers la frontière douanière de l'union douanière, stations sanitaires et de quarantaine et de prendre des mesures pour les mesures sanitaires et anti-épidémiques nécessaires.

La Commission de l'Union douanière détermine la liste des marchandises contrôlées, dont le mouvement à travers la frontière douanière de l'union douanière est effectuée dans des postes de contrôle spécialement équipés définis par les Parties respectives conformément à leur législation.

Article 4

Les autorités compétentes échangent des échantillons des documents confirmant la sécurité des produits (biens) à tirer sur une seule forme, et les listes des organismes et institutions effectuant leur émission.

Article 5

L'importation et la circulation des marchandises contrôlées dans le territoire douanier de l'Union douanière est effectuée en présence d'un document confirmant la sécurité des produits (biens).

Les parties reconnaissent les documents confirmant la sécurité des produits (biens) inclus dans la liste unifiée des produits délivrés par les autorités compétentes de la forme unifiée et de certifier la conformité des produits (marchandises) Exigences sanitaires uniformes.

Documents confirmant la sécurité des produits (biens), conçus par les organismes autorisés avant l'entrée en vigueur du présent accord, en vigueur jusqu'à leur expiration sur le territoire d'un État partie qui a délivré le document.

Dans la mise en œuvre de la surveillance sanitaire et épidémiologique Etat (contrôle) dans l'identification des marchandises contrôlées non conformes aux exigences sanitaires uniformes, les Parties doivent prendre des mesures en conformité avec le Règlement sur la surveillance sanitaire et épidémiologique. Les parties ont le droit de demander des rapports de tests de laboratoire (tests) des autorités compétentes qui ont délivré le document confirmant la sécurité des produits (biens), sur la base desquels ces documents sont délivrés.

Article 6

La liste unifiée des marchandises, le règlement sur la procédure de surveillance sanitaire et épidémiologique, les exigences sanitaires unifiées et les formulaires unifiés de documents confirmant la sécurité des produits (marchandises) sont approuvés par décision de la Commission de l'union douanière (ci-après la Commission).

Commission de la date de ses parties, l'autorité compétente doit conserver les documents mentionnés dans la première partie de cet article.

Aux fins du présent article, la conduite du document de la Commission fait référence à l'introduction des modifications et des ajouts à ceux-ci dans la première partie de cet article documents de la manière prescrite, et leur approbation ultérieure et mettre à la disposition des Parties.

Les propositions sur les modifications et les ajouts aux documents spécifiés dans la première partie de cet article, doivent être adressées à la Commission de la manière prescrite, y compris sur une proposition des autorités compétentes des Parties.

Article 7

Les autorités compétentes en cas de détection de maladies infectieuses et de masse non transmissibles (empoisonnement) et (ou) la distribution du territoire douanier de l'Union douanière:

- maladies infectieuses et non infectieuses de masse (empoisonnement) dans la population;

- produits dangereux pour la vie humaine, la santé et l'environnement,

envoyer des informations à leur sujet, ainsi que sur les mesures sanitaires prises au système d'information de la Communauté économique eurasienne dans le domaine de la réglementation technique, des mesures sanitaires et phytosanitaires, créé conformément à l'accord sur la création d'un système d'information de la Communauté économique eurasienne dans le domaine de la réglementation technique, des mesures sanitaires et phytosanitaires du 12 Décembre 2008, et le Système d'Information Intégré du Commerce Extérieur et Mutuel de l'Union Douanière, créé conformément au Concept de Formation du Système d'Information Intégré du Commerce Extérieur et Mutuel de l'Union Douanière, approuvé par la Décision du Conseil interétatique de la Communauté économique eurasienne (organe suprême de l'union douanière) du 27 novembre 2009 No. 22.

Les autorités compétentes fournissent une assistance scientifique et méthodologique et technique mutuelle dans le domaine du bien-être sanitaire et épidémiologique de la population et d'informer les uns des autres:

  • le produit possibles des marchandises contrôlées non conformes aux exigences sanitaires uniformes;
  • sur chaque cas de maladies infectieuses particulièrement dangereuses, présenté dans le Règlement sanitaire international (2005 g.), Et le danger pour la vie et la santé des produits humains.

Article 8

Les autorités compétentes, le cas échéant et d'un commun accord, pour assurer la conformité avec l'Union douanière dans le domaine des mesures sanitaires et la protection du territoire douanier de l'Union douanière à l'importation et la propagation de maladies infectieuses et de masse non-infectieuse (empoisonnement) de marchandises contrôlées ne sont pas conformes aux exigences sanitaires et épidémiologiques et d'hygiène , procéder à une inspection conjointe (inspection) sur les territoires des Parties qui produisent des marchandises contrôlées, ainsi que pour résoudre rapidement les autres questions.

Les coûts de financement liés à la mise en œuvre du présent Accord sont effectués à partir des budgets respectifs des parties, si, dans chaque cas, une procédure différente est convenue.

Article 9

Les parties ont le droit d'introduire des mesures sanitaires temporaires et réaliser des mesures sanitaires et anti-épidémiques dans les cas de:

  • détérioration de la situation sanitaire et épidémiologique sur le territoire d'un État partie;
  • obtenir des informations auprès des organisations internationales, les Parties et les États concernés ne sont pas parties au présent Accord sont appliqués sur les mesures sanitaires et (ou) la détérioration de la situation sanitaire et épidémiologique;
  • à moins que la justification scientifique de l'utilisation des mesures sanitaires sont insuffisantes ou ne peuvent pas être soumis à temps;
  • identification des marchandises contrôlées non conformes aux exigences sanitaires uniformes.

Parties dès que possible informer mutuellement sur l'introduction de mesures sanitaires, la mise en oeuvre des mesures sanitaires et anti-épidémiques et les changements.

Avec l'introduction de l'une des parties de mesures sanitaires temporaires autre Partie prend les mesures et la conduite des mesures sanitaires et anti-épidémiques appropriées pour assurer un niveau de protection adéquat des Parties d'adopter une décision sur la mise en place de telles mesures.

Article 10

Les différends entre les Parties concernant l'interprétation et (ou) l'application du présent accord sont réglés par voie de consultations et de négociations.

Si le différend ne peut être réglé par les Parties dans les six mois à compter de la date de réception de la demande officielle écrite de consultations et de négociations, l'une des Parties aux autres Parties, chaque Partie doit soumettre le différend à la Cour de la Communauté économique eurasienne.

Article 11

Par accord entre les Parties au présent Accord peut être modifié pour des protocoles distincts.

Article 12

La procédure pour l'entrée en vigueur du présent accord, d'y adhérer et à la sortie de celle-ci est déterminée par le protocole sur l'entrée en vigueur des traités internationaux visant à la formation de la base juridique de l'Union douanière, hors d'eux et de les respecter par Octobre 6 2007 ans.

Fait à la ville de Saint-Pétersbourg en Décembre 11 2009, en un seul exemplaire original en russe.

L'original du présent Accord sera conservé dans la Commission de l'Union douanière, qui, comme le dépositaire du présent Accord à chaque Partie une copie certifiée.